Convaincu de l’utilité et du potentiel des données publiques, JCDecaux a mis en place au printemps 2013 un portail web ouvert à tous qui donne accès aux données relatives aux différents systèmes de vélos en libre-service qu’il opère. S'inscrivant avant tout dans une démarche d'incitation à l'innovation, l'ouverture des données répond aussi à la liberté d’accès à l’information dans laquelle la plupart des collectivités territoriales s’engagent, à l’instar de la Mairie de Paris.

Aujourd’hui, que peut-on retenir de la mise en place de ce projet ?

UN ACCES SIMPLE

L’accès aux données est simple et libre depuis le portail JCDecaux Developer.

Deux types de données sont disponibles :
  • des données statiques : par système VLS, les stations avec leur positionnement GPS, leur nombre de points d'attache, la présence d’un terminal de paiement… Elles sont accessibles par simple téléchargement de fichier ou via l'API*
  • des données dynamiques : par système VLS et par station, le nombre de vélos disponibles, le nombre d’emplacements libres… Elles sont rafraîchies chaque minute et accessibles au travers de l’API* dédiée.  Il suffit à l'utilisateur de renseigner son adresse de messagerie pour les obtenir.
*API : Interface de Programmation (Application Programming Interface) - ensemble de fonctions permettant d’accéder aux services d’une application, par l’intermédiaire d’un langage de programmation.
 
L'interface du portail Developer

DES MILLIONS DE POSSIBILITES 

Plus de 3 ans après le lancement du portail JCDecaux Developer, on compte plus de 4000 comptes actifs, et plus d’un million de requêtes de données par jour. La démarche, initiée à Paris avec Vélib’, s’est aujourd’hui étendue à tous les vélos en libre-service opèrés par JCDecaux, et donne donc l’opportunité à de nombreux projets de se créer. 

Parmi ces projets, on peut distinguer deux types d'utilisations des données :


L’utilisation des données en temps-réel

Où se trouve la station la plus proche ? Combien de vélos sont actuellement disponibles ? Où puis-je déposer mon vélo ? Le traitement des données en temps-réel permet de répondre à ces questions et de développer des services de localisation ou de disponibilité des vélos, qui prennent le plus souvent la forme de sites web ou d’applications mobiles.

L'utilisation de séries de données historiques

A quelle heure les vélos sont-ils le plus empruntés ? Quelles stations génèrent le plus de trafic ?  Quel est le moment le plus opportun pour prendre un vélo ?  C'est en constituant une importante base de données que l'on peut étudier le comportement des utilisateurs et établir des modèles qui permettent de développer des sevices d'aide à la mobilité toujours plus fins et efficaces
 
Tous les acteurs du développement des services urbains, qu’ils soient développeurs, utilisateurs, collectivités ou entreprises, contribuent ainsi chaque jour à définir et optimiser la ville de demain.
 
Un usager de VélôToulouse, le système de vélo en libre service de Toulouse - France