Acheter des chaussures régulièrement et dépenser d’importantes sommes d’argent

Il existe un adage selon lequel : « on ne possède jamais assez de paires de chaussures ». La plupart de nos Global Shoppers ne contrediront pas cette maxime puisque 76 % d’entre eux achètent des chaussures et des articles de maroquinerie au moins une fois tous les quatre à six mois.
Les plus concernés sont les saoudiens et les émiratis, un sur quatre achetant ces articles au moins une fois par mois. 

84 % achètent des chaussures et des articles de maroquinerie lorsqu’ils voyagent à l’étranger.
La plupart des Global Shoppers achètent ces produits lorsqu’ils sont à l’étranger. De plus, nos statistiques contestent l’hypothèse selon laquelle les femmes achèteraient plus de chaussures que les hommes ! En effet, il n’y a pas de grande différence entre les hommes et les femmes si l'on prend en compte le nombre de personnes qui achètent et la somme dépensée.

Les voyageurs asiatiques et du Moyen-Orient effectuent plus d’achats que les européens

Les Global Shoppers des Émirats Arabes Unis (EAU) font partie des clients réguliers dans cette catégorie, tout comme pour la parfumerie, la mode et les cosmétiques. Les habitudes culturelles, comme l’importance que revêtent les cadeaux, contribuent probablement à cet état de fait. Toutefois, d’autres paramètres ont également un rôle ; les voyageurs de Russie ou du Brésil achètent également beaucoup de produits de cette catégorie.
Plus de 90 % des Global Shoppers émiratis, brésiliens et russes achètent des chaussures et des articles de maroquinerie au cours de leurs voyages.
La somme moyenne dépensée par chaque nationalité par voyage est de nature très différente. Les Chinois et les Japonais dépensent environ 68 % de plus que la moyenne mondiale par voyage. Ce sont les clients asiatiques qui dépensent le plus, ils profitent au maximum des prix des produits de luxe proposés dans les pays occidentaux. Par contraste, les Européens dépensent beaucoup moins. Les Allemands sont tout en bas de l’échelle, ils dépensent 44 % de moins que la moyenne mondiale par voyage.
Les clients chinois et japonais dépensent environ 68 % de plus en chaussures et maroquinerie que la moyenne mondiale par voyage.

Faire du lèche-vitrines à l’aéroport et dans l’espace urbain

Tout comme c’est le cas pour la catégorie mode, les voyageurs ont tendance à faire du lèche-vitrines en aéroport à la recherche de chaussures et d’articles de maroquinerie. 63 % des Global Shoppers profitent du temps qu’ils passent dans l’aéroport pour jeter un premier coup d’œil et se faire une première impression sur les produits proposés. Mais 74 % achètent finalement en ville.
En termes de sommes, les Global Shoppers dépensent plus de 80 % de leur budget moyen dans des boutiques en ville. Mais si l’on envisage les nationalités individuellement, le montant alloué aux dépenses en ville ou en aéroport est très différent. Les Chinois et les Emiratis dépensent environ un tiers de leur budget en aéroport. À l’autre bout du classement se trouvent les Américains et les Allemands, qui dépensent moins de 10 % en aéroport.

Un achat en aéroport décidé à l’avance

L’étude Global Shoppers 2 met en lumière une tendance marquée : lorsque les voyageurs achètent des chaussures et des articles de maroquinerie en aéroport, la plupart d’entre eux (75 %) planifient leurs achats à l’avance. Cette tendance est encore plus prononcée chez les voyageurs asiatiques (95 % pour Hong Kong, 87 % pour la Chine et 87 % pour la Corée du Sud). Les prix (détaxés) et le large choix de produits proposés dans les aéroports sont autant d’opportunités dont profitent les voyageurs, ce qui favoriserait cette tendance.
En comparaison, les Européens semblent être plus adeptes des achats impulsifs (63 % pour les Allemands, 55 % pour les Français et 50 % pour les Britanniques). Les publicitaires peuvent également utiliser les messages contextualisés et le contenu dynamique dans les aéroports afin de cibler des nationalités en particulier, ce qui permet d’influencer les clients dans leurs décisions d’achats. 

Un achat plus personnel

79 % des Global Shoppers achètent des chaussures et des articles de maroquinerie pour eux-mêmes, cette catégorie semble donc appartenir typiquement au segment des achats personnels pour quasiment toutes les nationalités.
À l’exception des Emiratis, qui achètent autant pour offrir (famille, amis) que pour eux-mêmes (76 % contre 70 %).

72 % des clients en aéroport ont déclaré avoir vu des publicités pour des produits qu’ils avaient achetés en aéroport ou en ville avant d’avoir effectué leurs achats.

La publicité OOH : des contenus diffusés au bon endroit, au bon moment

Globalement, la catégorie chaussures et maroquinerie a beaucoup de succès auprès de tous les Global Shoppers, qui allouent une importante part de leur budget à ces produits. Bien que les clients aient tendance à acheter et dépenser davantage dans les produits de cette catégorie en ville, l’aéroport fait partie intégrante de la prise de décision d’achat.
98 % des Global Shoppers accordent une attention particulière à la publicité Out-of-Home (OOH) lorsqu’ils voyagent à l’étranger. La publicité OOH permet aux publicitaires de pouvoir communiquer avec un public réceptif à chaque étape du parcours du voyage et d’influencer aussi bien les achats impulsifs que les achats décidés à l’avance. Grâce au contenu dynamique, les marques peuvent informer les voyageurs adeptes des achats impulsifs qui se trouvent dans le hall que des offres exclusives sont proposées dans l’aéroport. En revanche, le message cohérent et sans équivoque délivré tout au long du parcours de voyage parle aux voyageurs qui font du lèche-vitrines dans l’aéroport mais qui effectuent leurs achats en ville. Si la campagne publicitaire OOH pour la catégorie chaussures et maroquinerie est déployée stratégiquement, elle pourra toucher un public clé à un moment où il est le plus réceptif face aux messages délivrés par une marque et au moment de la prise de décision d’achat.

JCDECAUX GLOBAL SHOPPER CONNECTIONS 2 l'INFOGRAPHIe: Les Chaussures

JCDecaux Global Shopper Connections 2 Research: les chaussures et les accessoires
 À propos de l'étude Global Shopper Connections 2
  •  L'enquête, réalisée en ligne, a porté sur 12 marchés.
  • 2 400 personnes constituent l'échantillon total de répondants.
  • 200 répondants interrogés dans chacun des pays (le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, la Russie, la Chine, Hong Kong, le Japon, la Corée du Sud, les Émirats Arabes Unis (EAU), le Brésil et les États-Unis).
  •  L'étude a porté sur les personnes aux revenus élevés, gagnant au moins 1,75 fois le revenu mensuel médian des ménages de leur pays.
  •  Les répondants sont des voyageurs internationaux réguliers : 58 % prennent l'avion 3 fois par an minimum.
  •  Les clients achètent dans différentes catégories de produits (chez eux comme à l'étranger).
  • L'enquête a été menée en collaboration avec m1nd-set, une société d'études à la renommée et au savoir-faire mondialement reconnus dans le secteur des voyages et du commerce de détail à l'international.
  •