Au cœur de la Révolution des Œillets au Portugal

En 1971, JCDecaux remporte un contrat de 300 abribus pour la ville de Lisbonne. Le Portugal, sous régime dictatorial depuis 1926, devient le premier pays non francophone à être équipé par les abribus publicitaires du Groupe. En avril 1974, alors qu’un contrat vient d’être signé avec la ville de Cascaïs, la Révolution des Œillets éclate. Dans le désordre qui règne à Lisbonne au moment du renversement, certains médias locaux soulignent que les abribus JCDecaux sont les seuls équipements à être toujours nettoyés et entretenus, une preuve de la qualité de service fournie par le Groupe.

Première entreprise à se tourner vers l’Allemagne de l’Est

A la fin des années 1980, les équipes JCDecaux, installées en RFA depuis 1982, gèrent plusieurs contrats à Hambourg, Sarrebruck ou encore Cologne. Lorsque le mur de Berlin s’effondre en novembre 1989, une équipe, avec Jean-François Decaux à sa tête, se rend immédiatement à Leipzig, située en RDA, région encore peu attractive pour les entreprises occidentales. A la suite de cette visite, le Groupe devient en février 1990 la première entreprise autorisée à exploiter du mobilier publicitaire sur le domaine public à Leipzig. 
Si cet évènement géopolitique a ouvert au Groupe des perspectives de développement en Europe de l’Est, il a avant tout représenté un tournant historique majeur pour la nation allemande que JCDecaux a tenu à saluer à sa manière. Ainsi, le 3 octobre 1990, date de la réunification de la RFA et la RDA, les campagnes présentes sur 10 280 faces publicitaires ont fait place à ce message « Alles Gute Deutschland », Bonne chance Allemagne.         
 
Leipzig, Allemagne

Les JO 2000 en Australie : une porte sur le Pacifique

 Choisie depuis 1993 comme futur hôte des premiers Jeux Olympiques du nouveau millénaire, la ville de Sydney compte profiter de cette occasion pour s’imposer comme un carrefour économique de l’Asie Pacifique. A cette occasion, le Groupe remporte en 1997 l’appel d’offres pour l’installation de mobilier urbain à Sydney. En partenariat avec le designer australien Philip Cox, JCDecaux propose une large gamme de mobiliers urbains publicitaires : abribus, kiosques, cabines téléphoniques, répartis dans la ville. Grâce à ce contrat, le Groupe bénéficie d’une visibilité maximale auprès des annonceurs et des villes, tout particulièrement pendant les Jeux Olympiques, ce qui lui permet d’accélérer son développement en Asie Pacifique.
 
Sydney, Australie
 Ayant une véritable relation de proximité tant avec les villes qu’avec les populations, le Groupe a, à des moments clés, utilisé ses espaces publicitaires pour soutenir et saluer des évènements historiques. Ainsi, à Johannesburg en décembre 2013, les affiches publicitaires des mobiliers du Groupe ont été remplacées par des portraits et citations de Nelson Mandela, pour lui rendre un dernier hommage.
 
Johannesbourg, Afrique du Sud