Menu Nous contacter
  • En - Fr
  • Paris
  • 1 février 2017
Qui aurait pu imaginer en 2003, lorsque JCDecaux déploie son tout premier système de vélos en libre-service (VLS) à Vienne (Autriche) que seulement 13 ans plus tard, le vélo en libre-service serait devenu plus qu’un mode de déplacement, une façon de vivre la ville ? Si aujourd’hui de nombreuses villes de toute taille dans le monde ont mis en place un système de VLS ou de location de vélos, c’est la démonstration incontestable que ces initiatives constituent un accélérateur de la pratique du vélo et des indispensables politiques publiques qui l’accompagnent, au bénéfice de la transformation de la mobilité.

Pionnier du VLS avec plus de 570 millions de trajets effectués depuis 2003 et près de 72 millions rien qu’en 2016, le Vélo en Libre-Service JCDecaux fait aujourd’hui partie du paysage urbain dans 13 pays et le plus souvent 7 jours sur 7, 24h sur 24 grâce à nos 600 collaborateurs qui travaillent sans relâche pour offrir un service d’une qualité incomparable. De Vilnius (Lituanie) à Toulouse, de Séville (Espagne) aux steppes russes de Kazan, les VLS JCDecaux se différencient par leur facilité d’utilisation, leur rapidité et des implantations d’une parfaite densité. Ils se sont imposés comme une réelle solution de mobilité en complément ou en substitution d’autres moyens de déplacement. Et les utilisateurs ne s’y trompent pas – au-delà de l’adoption large du VLS – par exemple, plus de 12% des Parisiens sont abonnés annuels Vélib’ – on observe partout dans le monde un attachement et une appropriation remarquables de ce mode doux : que ce soit à Dublin (Irlande), où les utilisateurs laissent régulièrement des mots de remerciement aux équipes JCDecaux sur les vélos, ou les nombreux mariages organisés tout en VLS dans plusieurs villes européennes.

Aujourd’hui, plus de 3,9 millions de personnes par an se déplacent en toute liberté, empruntant de la manière la plus simple qui soit l’un des 52 000 vélos mis à leur disposition dans 70 villes qui couvrent une surface cumulée de plus de 10 000 Km², soit l’équivalent  de pays comme la Gambie ou le Liban.

Le succès est international mais les usagers et les habitudes d’utilisation diffèrent d’un pays à l’autre, d’une ville à l’autre. Ainsi si 60% des abonnés sont des hommes, deux villes se démarquent avec une pratique paritaire à Ljubljana (Slovénie) et Santander (Espagne). Vilnius (Lituanie) et le Grand Lyon, avec plus de 70% d’abonnés de moins de 35 ans, ont les usagers les plus jeunes, alors que Toyama (Japon) affiche un âge moyen de 47 ans. De 14 ans à plus de 75 ans, les VLS JCDecaux s’adaptent à la pratique d’un public le plus large possible.

Alors que la distance moyenne parcourue est de 2,2 km, Les Toulousains sont les plus assidus avec près de 120 trajets par an et par abonné, quand de nombreux utilisateurs ne se déplacent plus qu’en VLS dans leur ville avec des records par exemple à Paris ou à Valence (Espagne), avec des utilisateurs qui réalisent plus de 7 trajets par jour et par vélo en moyenne.

Le vélo en libre-service est aujourd’hui le compagnon des citadins qui l’utilisent de manière très régulière, puisque 90% des trajets effectués le sont par près de 700 000 abonnés annuels dans le monde. Cet ancrage profond s’observe auprès de publics très divers, comme Khadim, laveur de vitres à Marseille, qui a choisi un mode parfaitement adapté à son activité qui nécessite de faire de nombreux trajets courts en cœur de ville. Il permet également à 3,2 millions d’utilisateurs occasionnels de se déplacer autrement, aussi bien pour des raisons professionnelles que pour flâner, (re)découvrir sa ville, faire du tourisme, des courses,... C’est l’une des caractéristiques différenciantes des VLS opérés par JCDecaux : ils sont ouverts à tous, visiteurs étrangers d’un jour ou résidents, cyclistes aguerris ou primo-utilisateurs. Mais l’aventure ne fait que commencer ! La fréquentation de nos services, qui sont parmi les plus importants au monde, continue de croitre. Sur le territoire du Grand Lyon, par exemple, le service a progressé en moyenne de 15% par an depuis 2010.

Fortes de cette expérience internationale incomparable, nos équipes continuent d’imaginer l’avenir du vélo en libre-service. Emblématique de la volonté de rendre la ville plus écologique et plus conviviale, le VLS à assistance électrique est l’un des développements actuels, qui rendra les déplacements encore plus faciles, fluides et accessibles au plus grand nombre. Au-delà des vélos, le second axe de transformation du VLS repose sur l’accompagnement des utilisateurs, en particulier au travers des outils mobiles et applications, pour enrichir l’expérience vélo de nouveaux services utiles en mobilité, de la préparation de son trajet à des services plus personnalisés. C’est une attente exprimée par les utilisateurs de nos VLS partout dans le monde, et nous avons engagé de nombreuses initiatives pour y répondre.

Enfin, c’est aussi une réussite économique et sociale puisqu’à chaque déploiement de système VLS JCDecaux, on voit des emplois créés chez JCDecaux ainsi qu’une augmentation des ventes de vélos particuliers.

Jean-Charles Decaux, Président du Directoire et Co-Directeur Général de JCDecaux, a déclaré : « Nous sommes très fiers d’avoir été une fois de plus les pionniers d’un service qui a profondément modifié le visage des villes, comme ce fut le cas pour les abribus en 1964. Nos systèmes de VLS confirment un engouement toujours croissant des usagers pour ce dispositif convivial et écologique. Grâce au travail des équipes de JCDecaux qui assurent au quotidien une maintenance rigoureuse et une régulation optimisée de l’ensemble des systèmes, 5 VLS sont aujourd’hui loués en moyenne toutes les 2 secondes dans le monde. Avec ce dispositif innovant issu d’une réflexion globale sur les déplacements et la qualité de vie urbaine, JCDecaux a réinventé l’usage du vélo en ville. Il en a fait un mode de déplacement différenciant et complémentaire de toutes les offres de transport, qui répond aux besoins des collectivités locales de manière durable, dans le cadre d’un modèle économique vertueux pour leur budget, grâce à un financement du service par la publicité. Ce bilan vient renforcer notre position de numéro un mondial du vélo en libre-service et nous donne encore plus d’énergie et de créativité pour révolutionner une fois encore la mobilité durable pour les mois et les années à venir. »  
 

Chiffres clés

  • Chiffre d’affaires 2016 : 3 392,8m€
  • JCDecaux est coté sur l'Eurolist d'Euronext Paris et fait partie de l’indice Euronext 100
  • JCDecaux fait partie de l’indice FTSE4Good et Dow Jones Sustainability Europe
  • N°1 mondial du mobilier urbain (524 580 faces publicitaires)
  • N°1 mondial de la publicité dans les transports avec plus de 230 aéroports et 280 contrats de transport dans les métros, bus, trains et tramways (395 770 faces publicitaires)
  • N°1 européen de l’affichage grand format (177 760 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Europe (731 390 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Asie-Pacifique (236 760 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Amérique Latine (62 860 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure en Afrique (32 840 faces publicitaires)
  • N°1 de la communication extérieure au Moyen-Orient (16 280 faces publicitaires)
  • N°1 mondial du vélo en libre-service : pionnier de la mobilité douce
  • 1 129 410 faces publicitaires dans plus de 75 pays
  • Une présence dans 4 435 villes de plus de 10 000 habitants
  • Audience quotidienne : plus de 390 millions de personnes
  • 12 850 collaborateurs

Contact

Direction de la Communication : Agathe Albertini +33 1 30 79 34 99 dircom@jcdecaux.com
Relations Investisseurs : Arnaud Courtial arnaud.courtial@jcdecaux.com

Publié dans POUR NOS PARTENAIRES