Cette deuxième édition du Junction Hackathon, un des plus grands événements technologiques d’Europe, s’est déroulée à Helsinki fin novembre 2016 et a rassemblé plus de 1 500 participants venus de plus de 50 pays différents. Pendant 48 heures, les équipes se sont affrontées autour de plusieurs thématiques comme l’Internet des Objets, la réalité virtuelle, la mobilité et les technologies médicales avec des outils spécifiques fournis par les organisateurs pour stimuler leur créativité et leur esprit d’innovation.
 
En tant que leader du marché, nous devons toujours avoir une longueur d’avance et réfléchir au mobilier urbain de demain, par exemple les abribus. Junction a été une expérience extraordinaire pour voir à quoi peut ressembler l’avenir de la publicité extérieure Emilia NykänenCommunication Planner, JCDecaux Finlande
 
Junction 2016 - Helsinki, Finlande

L’abribus du futur

En coopération avec Futurice, un éditeur de logiciels local, JCDecaux Finlande a lancé le challenge « L’abribus du futur » dans le cadre du thème d'innovation IdO*.

*IdO : Internet des Objets. Internet utilisé sur des smartphones ou des installations physiques, en l’occurrence un abribus connecté.

27 équipes étaient en lice pour développer les outils révolutionnaires qui aideront à améliorer l’expérience de l’abribus, et plus généralement le quotidien des usagers. Chaque projet était unique. Certaines équipes ont imaginé de nouvelles solutions publicitaires, d'autres des services non commerciaux, comme celle qui s’est servi de l’API du Helsinki Museum pour créer GuessWho, un jeu sur les connaissances à propos des peintres célèbres.
 

ADDY : « un nouvelle approche révolutionnaire de la publicité 

L'équipe gagnante de cette année a inventé un écran intelligent qu’elle qualifie de « passif-interactif », baptisé ADDY.
 
Nous avons tout de suite su que ce challenge était pour nous quand nous avons pensé à tous les moyens de divertir des passagers qui attendent leur bus. L'équipe ADDYgagnante du challenge « L’abribus du futur »
L'équipe ADDY

L'écran ADDY attire l’attention lorsque l’on passe à proximité ; quand on se rapproche, il propose une tenue vestimentaire adaptée à la météo et la reproduit sur notre image. L'écran diffuse aussi le prix des articles, et des informations incitant à acheter.

Pour parvenir à ce résultat, ADDY est connecté à l’API Zalando, qui choisit des vêtements dans sa base de données, ainsi qu’à l’API de l’Agence spatiale européenne, qui fournit des informations météorologiques et permet d’ajuster le scénario publicitaire selon la température.
 
Nous y avons vu une opportunité d’abandonner la publicité statique au profit d'un message plus dynamique. L'équipe ADDY
 


Fière de son invention, qui n’est encore qu'une version de démonstration, l'équipe a évoqué d’autres applications possibles, par exemple avec à d'autres marques de prêt-à-porter ou d'autres annonceurs. De plus, l’utilisation d’ADDY n’est pas restreinte aux abribus et peut aussi être adaptée à d’autres mobiliers situés dans des environnements différents (centres commerciaux, gares, aéroports, etc.).

Pour plus d’informations, vous pouvez lire la description du projet rédigée par ses inventeurs.
 
Nous voulions participer au hackathon Junction pour savoir comment la génération Y considère le rôle de la communication extérieure dans l’espace urbain. Bien sûr, nous recherchions aussi de nouvelles opportunités commerciales, avec des pistes que nous sommes déjà en train de suivre deux semaines seulement après cet événement. Sampo KoskinenResponsable Marketing, JCDecaux Finlande