Depuis 1964, JCDecaux cultive l’esthétique de ses mobiliers. En créant l’abribus publicitaire il y a 50 ans, Jean-Claude Decaux a inventé un mobilier urbain répondant à plusieurs besoins : un produit fonctionnel pour les collectivités et un écrin publicitaire au cœur des villes pour les annonceurs.

Au début des années 1970, le Groupe étoffe sa gamme de mobiliers urbains pour répondre aux besoins des collectivités et des citadins. A cette époque, le Bureau d’Etudes dessine des modèles inspirés par Jean-Claude Decaux. Le Mobilier Urbain Pour l’Information (MUPI) est créé en 1972 et les premiers panneaux de signalisation en 1973.
 
Abribus Trafic

A partir des années 1980, les municipalités souhaitent s’équiper de mobiliers design adaptés à leur image et leur histoire. Le Groupe saisit cette opportunité pour proposer une gamme conçue selon l’identité de chaque ville. Pour ce faire, JCDecaux collabore avec des architectes réputés localement. Ces derniers, en s’associant au Bureau d’Etudes du Groupe, imaginent des mobiliers satisfaisant les exigences de JCDecaux en matière de qualité et les attentes esthétiques des collectivités locales.
 
Premier MUPI

En 1992, Lord Norman Foster, premier designer de renommée internationale à travailler avec les équipes du Groupe en imaginant un modèle d’abribus pour le Royaume-Uni, inaugure une politique de collaboration avec les meilleurs designers urbains au monde. Ainsi, en 1994, Jean-Michel Wilmotte conçoit les nouveaux mobiliers urbains des Champs-Elysées. En 1997, JCDecaux remporte l’appel d’offres de la ville de Sydney dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques de l’an 2000 avec la gamme designée par Philip Cox, architecte australien qui a su insuffler dans ses modèles l’esprit de la ville australienne.
 
Design Norman Foster

Toujours en recherche de nouveaux talents, JCDecaux a ainsi fait appel en 2005 à Patrick Jouin pour imaginer les stations Vélib’, les Seniors et les MUPI de Paris puis en 2009 les sanitaires publics à entretien automatique.
 
Design Philip Cox

Dernière collaboration en date, celle de Marc Aurel, à l’occasion de l’appel d’offres pour les abribus de la ville de Paris en décembre 2013. Le designer et les équipes JCDecaux ont réinventé l’abribus créé en 1964 et proposé à la Ville un abri voyageur à la structure épurée, équipé d’une toiture claire inspirée de la forme des îles de la Seine et des feuilles des arbres parisiens. Doté de services connectés, ce nouveau modèle marque la ré-invention de l’abribus dans l’univers urbain dont l’enjeu capital est de définir un nouvel espace public, juste solution entre patrimoine et modernité, à la hauteur de l’élégance parisienne. Il est appelé à devenir LA référence mondiale en matière d’abribus publicitaire.
 
Nouvel Abribus de Paris - Design Marc Aurel